Entretien avec Pai, architecte logiciel à Valeo

Fra?chement sorti de l’université et plein d’idées brillantes pour les automobiles et l’architecture logicielle, Pai a choisi Valeo Wuhan comme terrain de jeu. Cherchant constamment à s’améliorer et à perfectionner ses compétences, Pai, architecte logiciel chez Valeo, fait preuve d’enthousiasme pour chaque morceau de code qui lui est soumis. Nous nous sommes entretenus avec ce membre dévoué de notre équipe chinoise pour en savoir plus sur son parcours professionnel.

Portrait de Pai, architecte logiciel à Valeo Chine - Dare. Care. Share

Portrait de Pai, architecte logiciel à Valeo ChinePouvez-vous nous parler de votre travail ?

Pai – Je suis ingénieur logiciel et je code un logiciel qui contr?le des moteurs. Les spécifications du code sur lequel nous travaillons proviennent des OEM (Fabricants d’équipement d’origine) et sont portées à notre attention par le responsable technique du produit. Ensuite, nous nous mettons au travail.

Je travaille sur le code, étape par étape, jour après jour, tous les jours. Après le codage, je simule et je valide, puis je trouve des bugs. Puis je recode, je reteste et je revalide. C’est un schéma, peut-être, mais c’est un schéma que j’aime. Trouver de nouveaux problèmes et des solutions pour les résoudre peut être exaltant. De plus, je me concentre sur différentes parties du modèle. Par exemple, l’année dernière, c’était les phares. L’année prochaine, ce sera une autre partie, et nous verrons comment la faire fonctionner sans problème, ou comment la rendre plus économique. Ces priorités changeantes permettent de maintenir l’intérêt.

Travaillez-vous en étroite collaboration avec une équipe ?

P. – Oui, pour faire tout cela, je collabore avec d’autres architectes logiciels, car parfois, des collègues ayant un point de vue nouveau peuvent trouver des bugs dans mon code que je ne suis pas en mesure de trouver. Je suppose que c’est un peu comme un examen par des pairs. De cette fa?on, nous livrons le meilleur code possible.

Nous sommes souvent trois membres d’une équipe de livraison spécifique : moi-même (l’architecte logiciel), l’expert en matériel et l’ingénieur matériel. Nous travaillons vraiment bien ensemble, compte tenu de nos origines différentes.

Portrait de Pai, architecte logiciel à Valeo ChineQuelle est votre histoire chez Valeo ?

P. – C’est mon premier emploi. Je voulais absolument travailler dans l’industrie automobile, plus précisément dans le domaine des logiciels, dans une entreprise comme Valeo. C’est une grande entreprise bien établie dans le secteur, le site de Wuhan est un employeur respecté dans la ville, et je savais que l’entreprise regorgeait d’experts auprès desquels je pourrais continuer à apprendre. Je savais que ce serait une carrière dans laquelle je pourrais vraiment m’épanouir et me développer.

Et encore mieux, le site se trouve à quelques pas de chez moi ! Je?peux donc passer plus de temps avec mon fils de quatre ans et ma fille de sept ans, qui vient de commencer à aller à l’école.

Dites-nous, Pai, ce qui vous motive à donner le meilleur de vous-même au travail??

P. – Notre domaine évolue chaque jour. L’innovation est constante. C’est un monde où tout va très vite, et j’aime cela, car ?a me pousse à continuer à apprendre, à étudier et à m’améliorer. Je m’évertue à lire des ouvrages techniques pendant au moins trois heures par jour lorsque je rentre chez moi, en accordant une attention particulière aux pages liées à mes projets en cours, puis j’applique ce que j’apprends. Cela demande de la discipline, mais c’est payant. De plus, l’évolution des logiciels est fascinante. On peut dire que mon passe-temps et ma carrière sont intimement liés.

J’aime à penser que ma passion pour les études est similaire à mon amour des voyages. On explore l’inconnu et on découvre de nouvelles manières d’évoluer. C’est clairement la voie pour relever les défis.

Maintenant que vous le dites, Pai, que pensez-vous lorsque vous êtes confronté à?un défi ?

P. – Je me dis que c’est un moyen de grandir, de comprendre quelque chose de nouveau. C’est quelque chose que je peux surmonter, et quand je le ferai, cela en vaudra la peine.

Portrait de Pai, architecte logiciel à Valeo ChineQu’avez-vous à dire aux futurs architectes logiciels ?

P. – Continuez à étudier. Ne vous arrêtez jamais. Cela s’applique à tout le monde, y compris aux ingénieurs logiciels.

Qu’est-ce qui rend votre travail chez Valeo si spécial ?

P. – Travailler pour un projet mondial, sur des projets qui ont un impact sur la vie de nombreuses personnes, c’est extraordinaire. Le niveau d’innovation et de technologie que nous avons ici, ainsi que l’équipe formidable en coulisses, sont des choses que j’aurais du mal à trouver ailleurs.

à l’avenir, à quel poste vous voyez-vous ?

P. – J’aimerais beaucoup faire partie du projet 48V un jour ! Je pense que c’est une innovation vraiment cool. Sinon, j’aimerais un jour concevoir moi-même un projet logiciel complet, en partant de zéro.